Actualité - Etranger


Nigeria: un haut fonctionnaire limogé

Les autorités n’ont donné aucune raison pour expliquer ou justifier la suspension de David Shikfu Paradang. Mais le nom du chef des services de l’immigration au Nigeria a souvent été cité, durant ces derniers jours, dans une affaire de visa attribué à un chef sunnite.



Le nouveau président nigérian, Muhammadu Buhari (à gauche), a limogé plusieurs
chefs de service, dans le cadre de son programme anti-corruption. (photo: dr)

En début de semaine, les autorités nigérianes ont ouvert une enquête sur l’octroi du visa en question.

Le cheik sunnite Ahmad Al-Assid avait été arrêté le 15 août, à l’aéroport de Beyrouth, la capitale du Liban, lorsqu’il s’apprêtait à prendre un avion à destination du Nigeria.

Il était en possession d’un faux passeport palestinien et d’un visa nigérian en bonne et due forme.

En 2014, la justice libanaise avait requis la peine de mort contre Ahmad Al-Assid et 53 autres personnes, pour des affrontements contre l’armée du Liban, dans le sud du pays. Dix-huit soldats et 11 assaillants avaient été tués dans les heurts.


Publié le 23.08.15 / (bbc)