Culture & Société


Les exigences des femmes rondes

La sénégalo-béninoise Gaëlle Prudencio estime que la mode africaine actuelle n’est pas conçue pour répondre aux exigences des femmes rondes.



L’auteure du blog The curvy and curly closet s’adresse aux femmes rondes.
(© thecurvyandcurlycloset)

Lançant un appel aux créateurs africains sur le continent et au-delà, la jeune bloggeuse considère "qu’il faudrait inclure toutes les morphologies".

L’auteure du blog The curvy and curly closet qui s’adresse aux femmes rondes, considère qu’il n’y a pas suffisamment de choix pour les femmes de taille 44 et plus.

Elle déplore une inégalité entre les vêtements proposés à ces dernières "qui doivent toujours aller chez le tailleur" et à d’autres plus minces qui peuvent acheter les vêtements qu’elles veulent quand elles le souhaitent.

"J’aimerais pouvoir commander des vêtements à ma taille sans pour autant avoir à demander qu’on me fasse du "sur-mesure"."

Pourtant, pour celle qui a grandi en Afrique au milieu de femmes qui se sont toujours "habillées de façon traditionnelle, notamment avec du boubou ou du pagne", la mode africaine représente la base de l’habillement. A ses yeux, ce sont même des matières plutôt "nobles".

"Ces dames qui étaient souvent habillées en pagne avaient énormément de classe", ajoute-t-elle.

Mais la réalité des femmes de 25-35 ans avec qui elle travaille au quotidien est bien différente. Et comme elles, Gaëlle Prudencio souhaite faire du shopping.


Publié le 06.09.15 / bbc